Bonjour

Un blog !, qu’est-ce-que c’est qu’un blog?

Si l’on m’avait dit, il y-a quelques mois encore que j’en ferais un cela m’aurait bien fait rire, et pourtant me voilà en train d’écrire sur Internet.
Après tout, j’ai l’habitude d’écrire tous les jours un résumé des événements de la journée dans mon livre de bord de jardin, alors ce doit-être à peu près la même chose, sauf que ce blog sera peut-être lu par plusieurs personne, ce qui est un peu intimidant.

J’ai soixante cinq ans.
Je sais, une femme n’aime pas, en principe, dire son âge.
Moi je m’en moque, le taire ou le cacher ne changera rien à l’affaire, il sera toujours là, et il augmentera tous les ans, à la même date, alors…
Comme disait mon oncle Henri, le seul moyen que l’on ait trouvé pour vivre longtemps, c’est de devenir vieux, alors vivons, le plus longtemps possible, et profitons-en tant que ça dure.

J’ai toujours aimé les travaux manuels, artistiques bien sur, les travaux de ménages m’emballent beaucoup moins…
Pendant des années j’ai fait du tricot, du crochet, de la tapisserie.
Puis je suis allée dans un cours de peinture pendant quelques années.
Notre prof nous a poussés à exposer dans des salons collectifs, et j’y ai pris goût.
Les prix que j’y ai obtenus ne sont évidemment pas étrangers à cet engouement.
Puis j’ai pris quelques cours de sculpture sur bois.
J’ai beaucoup aimé, mais des changements dans notre vie m’ont fait abandonner cette technique.
Après plusieurs années d’inactivité artistique, j’ai décidé de faire du modelage.
Et ça m’a emballée.
Depuis, je continue et j’essaie de progresser.

Ci-dessus, l’atelier.
Il est tout neuf, il n’a pas encore d’âme, et nous espérons bien lui en donner une bien vite.
J’aime travailler la terre.
Ce n’est pas facile, elle se défend bien la bougresse, mais quand on arrive à la dompter quel plaisir.
Voir sortir de ce bloc de terre informe, rouge, blanche ou d’une autre couleur, un visage, un corps de femme, un chat, ou tout autre forme, c’est magique.
Créer, quoi que ce soit, de ses doigts, c’est magique.
Mais rien n’est gagné jusqu’à la cuisson.
Une petite bulle d’air et hop! c’est la catastrophe.
La sculpture a volé en éclats et tout est à refaire.

Bon, pour aujourd’hui je crois que ça suffit, au revoir à tous et à bientôt.

Mijo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>