Mes cocottes à Rouen: deuxième

Bonjour,
Et voilà, un an a passé, déjà!
L’année dernière, à cette date, j’étais très émue parce que c’était la première fois que j’exposais dans ce grand Salon des Artistes Normands, à Rouen.
Et aujourd’hui nous y voici de nouveau.

Avec, bien sûr, mes amis Pierre et Jacqueline Falière, qui m’ont donné l’occasion, l’année dernière, d’exposer pour la première fois.

Et puis de nouveaux amis.
Un couple d’artistes, encore.
A croire que les artistes sont comme des aimants, ils s’attirent les uns les autres.
Donc, Gérard Daric et Nicole Camilliéri, que nous avons rencontrés il y a quelques temps.
Ils habitent dans notre région et nous avons sympathisé.
Leur travail est aussi différent du mien que celui de Pierre et Jacqueline, c’est ce qui est beau dans l’Art, il n’a pas de frontières.
Que l’on soit moderne, classique, avant gardiste, carrément hors normes, du moment qu’on apprécie la personne, pas de problèmes.
C’est même beaucoup plus amusant de ne pas avoir les mêmes idées, ça permet des conversations animées et pleines de chaleur, où chacun défend ses positions avec vigueur, mais sans jamais vouloir à tout prix avoir raison.
Enfin, si, on aimerait bien convaincre, mais ça n’est pas l’essentiel, du moment que l’on a pu s’exprimer.
C’est ce qui se passe avec Pierre et Jacqueline.
Dieu sait que nous avons une vision très différente de l’Art, mais quelles discussions intéressantes, animées, et qui se terminent toujours par un éclat de rire devant un café, un jus d’abricot ou de pamplemousse.

Et puis nous avions aussi le grand plaisir d’avoir avec nous Viviane Castellarnau et son mari Jacky, ainsi que Claude Gex et sa maman.
Tous venaient de Bernay! C’est loin!
Cela m’a d’autant plus touchée.
Viviane est la gentille et jolie Dame qui m’a invitée il y a deux ans à L’Abbatiale de Bernay, où j’ai eu la grande surprise et la joie d’obtenir le prix de sculpture.
Depuis nous avons sympathisé, et nous nous rencontrons au cours d’expos diverses dans notre région, entre autres.
Et puis nous délirons toutes les deux sur la toile!
C’est formidable ce truc.
On peut “déconner” sans vergogne et sans complexe (toujours dans les limites de la correction bien sûr, sinon ça ne serait pas drôle), mais on s’amuse bien.
Qu’en pense-tu Viviane?

Claude est peintre également.
Aux Jonquerets du Livet elle a eu le Prix du Conseil général!
Pas mal, hein?

Voilà, c’était une très belle exposition dans la superbe salle du Conseil Général de La Seine Maritime, sur les quais.
Ma modeste participation à cette expo de “Grands”, est un honneur que j’apprécie énormément.
Non, non, je n’ai pas la grosse tête.
Il me suffit de regarder les œuvres présentées…. ça remet vite les choses à leur places… et moi à la mienne.

Merci de m’avoir lue, à bientôt, si vous le voulez bien.
Rendez-vous à “Billes de Clowns

Images liées:

1 réflexion sur « Mes cocottes à Rouen: deuxième »

  1. Bonjour Mijo
    Bravo, on ressent bien l’ambiance du salon, ce qui fait que l’on a envie de le découvrir ou d’y retourner. Les artistes sont de qualité et j’adore tes cocottes. Continue à nous faire plaisir et je te donne rendez-vous à l’Abbatiale…Avec tes cocottes… je ne m’en lasse pas…
    Viviane

Répondre à Viviane Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.